OREC18 une équipe de proximité au service de l'emploi et du recrutement à Vierzonhttp://orec18.fr/index.phpfrhttp://orec18.fr OREC18 une équipe de proximité au service de l'emploi et du recrutement à Vierzon2020-11-09 Continuons votre accompagnement pendant le confinement ! http://orec18.fr/index.php?c=34&cc=552020-11-09frSuite aux annonces du 29 Octobre dernier, vous n'êtes pas savoir qu'un second confinement a été mis en place du 30/10 au 01/12/2020 inclus. 

Magré tout, nous vous informons que les services d'OREC18 restent ouverts (sous conditions sanitaire stricte). 

Pour la santé de tous, l'accès aux bureaux se fera UNIQUEMENT sur rendez-vous (si la demande ne peut être traitée à distance).

Nous privilégierons les échanges par téléphone, mail et sur notre page Facebook : OREC 18

Cependant, si vous êtes amenés à vous présenter pour un assurer votre rendez-vousles règles sanitaires seront les suivantes:

  • Le port du masque est obligatoire dès l'entrée du bâtiment ;
  • Un lave des mains avec du gel hydroalcoolique vous sera demandé à l'entrée et à la sortie de nos bureaux ; 
  • Venir avec un stylo personnel. 

Sachez que nous prenons les mesures nécessaires pour vous accueillir dans de bonnes conditions comme l'aération des locaux effectuée très fréquemment et une désinfection des divers points de contact est faite après chaque rendez-vous. 

 

Nous restons joignables du lundi au vendredi de 09h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00 : 

Standard : 02.48.75.11.45 - orec18@sfr.fr 

Alexandra Gerbault : 06.16.25.29.87 - alexandra.gerbault@orec18.fr 

Dominique Tillier : 06.10.30.08.11 - dominique.tillier@orec18.fr

Iris Demik : 06.19.72.29.68 - iris.demik@orec18.fr

 

Nous espérons vous retrouver très vite dans une situation plus sereine, prenez soin de vous !!!

 

L'équipe d'OREC18

]]>
Ré-ouverture des bureaux ! http://orec18.fr/index.php?c=34&cc=542020-05-15frL'équipe d'OREC18 vous annonce la ré-ouverture de ses bureaux à compter du Lundi 18 Mai 2020 sur rendez-vous uniquement.

La prise de rendez-vous est possible dès maintenant par téléphone : 02.48.75.11.45. 

Cependant, suite à l'épidémie du COVID19, les membres de l'équipe se sont réunis et ont mis en place une procédure d'accueil afin de préserver la santé de ses usagers.

Vous trouverez ci-dessous, quelques consignes à appliquer afin de nous permettre un prise en charge optimale de vos demandes.

 

A très vite ! 

 

]]>
Les prises de rendez-vous reprennent ! http://orec18.fr/index.php?c=34&cc=302019-11-19frLes prises de rendez-vous reprennent le 6 janvier 2020 pour l'une des actions d'OREC18 : 

  • CAP Entreprise Vierzon

Contactez-nous uniquement par téléphone au 02 48 75 11 45 ou par mail via notre fiche contact.

 

]]>
L'A.M.I.P.A : de l'avion au contrat http://orec18.fr/index.php?c=34&cc=512017-09-18fr                Vous connaissez la musique : tête dans le guidon, les jours qui passent comme des voitures, les urgences...Et la même question qui revient : « Quand est-ce qu’on capitalise ? Qu’on se raconte ? »

Alors un jour, c’est décidé, on arrête de courir et on se pose, parce qu’on sait que la réussite ce n’est pas seulement les succès, c’est aussi la façon dont on les partage avec le plus grand nombre.

 

Aujourd’hui j’aimerai vous présenter une de nos actions phares, trop méconnue : l’A.M.I.P.A

AMIQUOI ??

A.M.I.P.A, ce bel acronyme chantant signifie : Action Modulaire Individualisée Préparatoire à l’Alternance (on n’oublie pas de respirer)

En bref, c’est une action de formation (ou formation – action) qui dure 11 semaines à hauteur de 35h hebdomadaire, sur site (oui monsieur), avec un groupe de jeunes, 5 à 7, ultramarins (ça ne veut pas dire qu’ils sont très marins, ça signifie qu’ils sont originaires des départements d’outre-mer).

Ces jeunes qui vont traverser les océans pour venir à Vierzon (hé oui) ont pour objectif de décrocher un contrat de travail en alternance, contrat de professionnalisation ou en apprentissage. Vaste programme !

Une fois sur place, l’accompagnement (modulaire et individualisé, souvenez-vous) se déroule en plusieurs étapes.

 

D’abord, ces jeunes n’ont pas forcément tous les réflexes administratifs nécessaires pour survivre dans notre chère métropole. Notre première mission est alors de les informer, de les orienter de façon à ce qu’ils puissent réaliser les premières démarches indispensables : hébergement, santé, vie quotidienne...J’en passe et des meilleurs. Nous croyons que décrocher un contrat n’est pas dissociable d’une agilité en termes de déplacements, d’installation, de connaissance des institutions et des services. Le quotidien, la socialisation sont autant de thèmes que nous abordons tous ensemble. C’est là le début de l’aventure.

Une fois que les prérequis à l’entrée sur le marché du travail sont mis en place, les choses sérieuses commencent. CV, lettre de motivation, démarches de recherche de contrat, validation du projet professionnel en entreprise...Dans un cadre convivial et une ambiance de travail efficace, bien sûr. 

Du classique, me direz-vous...Seulement voilà, en tant que spécialistes de l’accompagnement vers et dans l’emploi, vous vous doutez bien que nous avons plus d’un tour dans notre sac.

Ce qui nous différencie, vous le savez, c’est notre méthode, une méthode basée sur l’action.

 

Concrètement, une batterie d’intervenants triés sur le volet va défiler dans nos locaux pour rencontrer ces jeunes : centre de formation, intermédiaires du marché de l’emploi, professionnels de tel ou tel secteur...Et ce n’est pas tout, nous les emmenons en visite à travers la région pour qu’ils connaissent des entreprises, voient des postes de travail, échangent avec des spécialistes. Parce que l’objectif n’est pas de trouver pour eux un contrat, l’objectif est de leur donner les moyens de développer leur propre réseau, d’agir, de choisir...Afin de décrocher le fameux contrat.

En bref, il s’agit de former des citoyens actifs, engagés dans un parcours cohérent d’accès à l’emploi, rien que ça !

Au-delà de la théorie, ce qui nous touche dans cette action c’est ces histoires de vies, riches, auxquelles nous participons. Oui, recevoir et appuyer ces jeunes nous offre une véritable satisfaction, renouvelée chaque année.

Pour exemple Khairoudine, originaire de Mayotte a pu faire un apprentissage de boulanger à Châteauroux. Voici ce qu’il nous a écrit à l’issu de sa formation : « L'AMIPA, m'a apporté plein de bonnes choses que je ne peux pas expliquer. J'avais des difficultés à m'exprimer en français, mais j'ai réussi à atteindre mon objectif grâce au soutien de toute l'équipe d'OREC18.

Les entretiens qui n'ont pas abouti m'ont permis de mûrir et même quand je voulais abandonner mes recherches de contrat d'apprentissage, l’équipe m'a aidé à avoir plus confiance en moi. Elle nous a préparés aux entretiens, à rédiger nos lettres de motivations, à poser des questions ... Résultat : on a tous eux nos contrats d'apprentissage ou de professionnalisation. »

Construire ensemble, inventer des solutions pour chacun est un beau défi.

 

Dans notre pratique, nous apprécions d’autant plus ce travail que nous le menons en partenariat étroit avec diverses structures.

Bien sûr, LADOM (Agence d’Outre-Mer pour la Mobilité), qui nous oriente, nous prescrit les jeunes et reste en lien avec nous tout au long du processus. Citons également les Missions locales d’ici et de là-bas, l’auberge de jeunesse de Vierzon, le centre de formation PROMOTRANS...Autant d’acteurs qui nous accompagnent pendant l’aventure.

Vous l’aurez compris : ce que nous aimons dans ce projet c’est appliquer notre savoir-faire dans une démarche qui a du sens, main dans la main avec nos partenaires, avec cet objectif commun d’accès direct à l’emploi. Nous sommes heureux de contribuer au parcours de ces jeunes, afin qu’ils puissent évoluer et se qualifier.

 

Cette année pour la première fois nous avons la chance de pouvoir mener deux actions de formation. La première s’est achevée en juillet, nous nous apprêtons à en entreprendre une nouvelle au début du mois d'octobre...Et il reste des places !

Alors n’hésitez pas, parlez-en, appelez-nous pour en savoir davantage, partagez...

Si jamais un jeune était intéressé par un tel parcours, dans les secteurs du transport et de la logistique cette année, il n’aurait qu’à se rapprocher de sa mission locale ou délégation LADOM...Il peut nous aussi nous contacter pour avoir des informations ! Par ailleurs, s’il est en métropole depuis moins de 6 moins, il peut rejoindre l’action également.

A bientôt de vous lire, de vous répondre, et au plaisir de continuer à vous raconter nos belles aventures.

 

Louise Dupraz

]]>
Sur le transfert de compétences http://orec18.fr/index.php?c=34&cc=502017-03-14fr                             Paradoxe bien connu, dans un pays où le taux de chômage reste dans la stratosphère, il existe de nombreux secteurs d’activités dit « en tension », c’est-à-dire qui ont des difficultés à recruter.

Différentes raisons à cela : des compétences ou des formations absentes du bassin d’emploi, une pénibilité importante, un savoir-faire extrêmement spécifique...Pour peu que le territoire dispose d’une faible attractivité et/ou que le poste soit peu valorisé, l’affaire se corse. Si on ne peut faire venir des salariés d’ailleurs, si les candidats manquent sur le bassin d’emploi c’est le casse-tête assuré.

Alors, il faut recruter local, miser sur le long-terme et sur la fidélisation. En bref, privilégier les circuits courts et l’emploi durable.

Oui d’accord, mais comment trouver le mouton à 5 pattes ? Vous savez, celui dont tout le monde parle, qui est sur toutes les offres d’emploi. Il a des années d’expériences sur un poste similaire, une formation qualifiante dans le domaine, un savoir-être irréprochable, il parle 5 langues...il est parfait quoi.

Malheureusement (ou heureusement ?) l’expérience nous montre que la probabilité de trouver un tel candidat est bien souvent proche de 0.

Quand un employeur nous téléphone pour un recrutement URGENT, difficile de lui répondre qu’il faut simplement attendre l’arrivée du mouton à 5 pattes.

Alors, que faire ?

 

Pour répondre aux besoins des entreprises que nous accompagnons, en particulier des TPE et PME, nous avons choisi d’avoir recours au transfert de compétences.

Comment ça se passe ?

 

En premier lieu, quand un employeur nous confie une offre d’emploi « classique », nous tâchons de lire entre les lignes. Quand nous le pouvons, nous travaillons avec le recruteur à transformer la fiche de poste en fiche compétences, axée sur les savoir-faire,  avec le maximum de détails possible. De cette manière, nous cherchons à identifier le besoin « réel » de l’entreprise.

En parallèle, quand nous recevons des personnes en recherche d’emploi, nous cherchons à « ouvrir les possibles ». Partant du constat que connaître ses compétences permet d’en développer d’autres, nous procédons avec la même précision que dans l’entreprise. Les mots clés sont : identifier, délimiter (au sens de tracer les contours), valoriser.

Dès lors, des mises en relations qui pourraient être à première vue « improbables » sont possibles, et ça marche.

 

Un exemple ? Une société spécialisée dans la fabrication de matériel médico-chirurgical a besoin de remplacer des départs en retraite. Pas de formation spécifique dans le département, pas de mouton à 5 pattes en vue...Qu’à cela ne tienne ! L’entreprise ouvre son recrutement, forme en interne des personnes issues de différents horizons, par exemple titulaire d’un CAP Bijouterie ou encore disposant d’une expérience en horticulture et donc apte à manipuler avec précision des petites pièces.

 

Un autre avantage peut ici être mis en avant : une telle procédure de recrutement engage davantage le salarié et son employeur. Il y a moins de rupture de contrat, une meilleur fidélisation. La raison en est simple : la co-construction et le dialogue permanent en amont aboutissent à une plus grande implication de chacun

 

En bref, une personne dont ce n’est pas le métier peut se révéler pertinente. Il y a le transfert de compétences techniques bien sûr, mais aussi celui des compétences douces. La disponibilité, l’écoute, l’attention…  sont autant d’atouts à faire valoir quand nous présentons notre candidat à l’entreprise.

Enfin, le transfert de compétence est une manière de répondre à deux problématiques qui ont des effets dévastateurs sur notre tissu social et économique : le chômage et la difficulté à recruter. Sécuriser l’embauche, c’est permettre à une entreprise d’assurer sa pérennité, et à un professionnel disponible de monter en compétence tout en se stabilisant.

Pour en savoir plus sur notre pratique, n’hésitez pas à nous contacter

A bientôt !

 

Louise Dupraz

]]>
Action Seniors avec Pôle Emploi http://orec18.fr/index.php?c=34&cc=442016-06-20frEn 2016, Orec 18 a été sollicitée par Pôle Emploi pour une action d'accompagnement vers et dans l'emploi à destination de 10 seniors entre juin et décembre.

Ce dispositif tend à soutenir une population d'actifs en pleine expansion dans le bassin vierzonnais : 42% en 2006, la moyenne nationale étant de 35%*.

Les séniors sont, cependant, confrontés à un taux de chômage important, 17,2%** et rencontrent des difficultés dans l'accès et le maintien dans l'emploi.

Cette situation ne doit pas occulter les qualités de ces professionnels. En effet, les seniors sont généralement dotés d'une longue expérience en entreprise, ce qui leur permet d'être opérationnel rapidement sur un poste. Par ailleurs, des qualités d'encadrement, d'analyse et de transmission peuvent également être mobilisées. L'objectif de cette action est véritablement de valoriser un public en pleine capacité de répondre aux besoins des entreprises.

 

Vous souhaitez embaucher un senior ? Contactez-nous.

 

*Source : Diagnostic socio-économique du bassin d'emploi de Vierzon, Groupe Amnyos, 2010

**Source : INSEE  

]]>
Les entreprises partenaires d'OREC18 témoignent ! http://orec18.fr/index.php?c=34&cc=342016-02-12frTémoignage du Directeur Administratif et Financier d'une entreprise du sud du département du Cher

L'intrevention d'OREC 18 est l'occasion pour notre entreprise de prendre du recul tout en restant dans l'action. C'est un booster de motivation pour nos collaborateurs.

 

Témoignage d'une Assistante de Direction d'une entreprise du bassin de Vierzon

Depuis ces dernières années, 9 salariés ont été recrutés chez nous grâce au dispositif Cap Entreprise. Avec l'accompagnement d'OREC18, c'est très rare quand ça ne colle pas. On préfère passer par cette structure car ils connaissent bien nos besoins, les différents postes, les compétences demandées, ... Bref, on ne perd pas de temps.

Tous les collègues se sentent concernés pour accueillir le nouvel employé, ça implique toute l'équipe.

Cela nous a permis d'améliorer l'accueil des nouveaux arrivants. On a également mis en place un système de Référents.

 

Témoignage du Directeur d'une entreprise de Vierzon et Saint Amand.

Que dire en quelques mots d'une démarche parfois si longue qui facilite le changement dans les organisations.

Ce qui est utile

L'intérêt d'une telle démarche : "Penser le changement, plutôt que de changer le pansement". Une consultation extérieure permet toujours une ouverture sur soi (l'organisation). 

  • Croiser les regards, implication de la hierarchie

  • Changer les représentations sur l'organisation, interroger la place de chacun, faire en sorte de contribuer au respect des rôles et des missions de chacun, comprendre les objectifs et les contraintes de l'autre

  • Faire en sorte que les salariés et les collaborateurs ne se sentent plus dévalorisés dans leur fonction et métier

  • Retrouver un projet commun dans le collectif (valeur, croyances, projet associatif, projet de service, projet individuel de l'usager)

  • Reconstruire le travail autour de la confiance, de la pédagogie et de ses partenaires

  • Introduire du benchmarking pour se sentir moins isolé dans ses pratiques (approche croisée entre plusieurs structures avec les managers de proximité et les différentes strates de l'organisation)

  • Faciliter le retour sur expérience

  • Favoriser une organisation communicante et mettre en oeuvre le travail en réseau

  • Restituer pour capitaliser l'expérience et produire de l'apprentissage collectif

Ce qui est innovant

L'implication des différentes strates de l'organisation. Nous avons des COmités de PILotage qui sont des lieux d'expression du projet de la structure (amélioration qualité, management, procédures). Faire se rencontrer des salariés de la même strate avec d'autres structures (benchmarking). Les consultations exétieures pour changer les représentations et faire évoluer les pratiques.

Tout ce qui émerge de la réflexion sur soi, et de l'organisation nous fait grandir, il faut juste être prêt pour le faire...

Témoignage d'une Directrice adjointe d'un entreprise du département 

L'expérimentation "Médiation Vers et dans l'Emploi" a favorisé une meilleure cohérence dans les pratiques de chacun au bénéfice des personnes accueillies.

La dynamique partenariale avec plusieurs acteurs de l'emploi permet de mieux répondre aux besoins de l'entreprise. Ceci grâce à une meilleure connaissance des champs de compétences de chacun. 

 

]]>
Les chercheurs d'emploi témoignent ! http://orec18.fr/index.php?c=34&cc=332016-02-12frTémoignage de chercheurs d'emplois

Pascal

J'ai effectué mon parcours professionnel dans le sud. Lorsque je suis arrivé sur Vierzon, je n'avais aucun réseau et je ne décrochais pas d'entretien d'embauche. Aujourd'hui j'ai signé un CDI et si demain mon entreprise cherche du monde, nous ferons appel à Cap Entreprise. J'ai apprécié leur aide et à mon tour je participe à leur développement : je siège au Conseil d'Administration d'OREC18.

 

Marc

Le fait d'être accompagné en entreprise, c'est vraiment un plus, c'est rassurant. Je suis moins stressé. J'avais perdu confiance en moi, les méthodes pour chercher du travail ont changé, on se sent perdu... plus les problèmes de santé, l'âge...

Ce que j'apprécie le plus, c'est l'accompagnement et le ciblage des bonnes demandes. Et aussi le travail de collaboration : avoir une personne référente et disponible avec qui on peut échanger.

 

Sylvie

Je pense vraiment avoir trouvé chez OREC18 une écoute qui me semble très sincère et un réél côté humain. Ceci est très important à mes yeux.

Ce que je trouve en plus, c'est un véritable accompagnement très concret pour un retour à l'emploi.

 

Anthony

Pour moi cette collaboration m'a apporté tout d'abord un soutien moral. C'est vrai que l'on se sent seul parfois seul dans sa recherche d'emploi et le fait d'avoir un contact régulier et une mise au point permanente a dynamisé ma recherche . De plus j'ai trouvé intéressant de pouvoir réaliser des entretiens avec des professionnels qui ont su me guider, apporter des modifications à mes CV.

Cet accompagnement est différent notamment par la prise en charge du plan humain, le fait de faire le lien entre l'offre et la demande et d'accorder du temps pour bien comprendre mes candidatures.

 

Laurent

Le temps d'échange est très correct, ce n’est pas bâclé en 30 mn et il y a une vrai écoute humaine.

J’apprécie les pratiques d'accompagnement, le fait qu’on nous mette en relation directement auprès des bonnes personnes ce qui permet d'avoir accès à un réseau très difficile à contacter habituellement…

Les encouragements ont un effet boostant.

 

Nathalie

J'ai commencé mon CDI en contrat de professionnalisation et j'ai été très bien formée. Cela a été une fierté pour moi car je n'avais jamais eu de diplôme avant.

Le CDI, ça change tout quand on commence un boulot : l'engagement de l'entreprise est clair.

 

Khairoudine

L'AMIPA, m'a apporté plein de bonnes choses que je ne peux pas expliquer. J'avais des difficultés à m'exprimer en français, mais j'ai réussi à atteindre mon objectif grâce au soutien de toute l'équipe d'OREC18.

Les entretiens qui n'ont pas abouti m'ont permis de mûrir et même quand je voulais abandonner mes recherches de contrat d'apprentissage, ma formatrice m'a aidé à avoir plus confiance en moi. Elle nous a préparé aux entretiens, à rédiger nos lettres de motivations, à poser des questions ... Résultat : on a tous eux nos contrats d'apprentissage ou de professionnalisation.

 

Jérôme

Pour moi, OREC 18 a été d'un très grand soutien, j'ai eu de très bons conseils dont ceux de la formatrice qui ma poussé et soutenu à faire mon BTS en apprentissage.

Grâce à l'équipe, aujourd'hui j'ai un bac+2 et j'ai réussi à avoir beaucoup de contacts dans le milieu de l'industrie.

]]>
Les partenaires témoignent ! http://orec18.fr/index.php?c=34&cc=362016-02-12frTémoignage de Claire de Pôle Emploi de Saint Amand Montrond

L'expérimentation "Médiation vers et dans l'emploi" apporte le partage des connaissances. Une telle action doit se pérenniser.

Cette offre est précieuse concernant l’accompagnement dans l’emploi.

Il y a complémentarité avec l'offre de service existante car de notre coté nous n’avons pas les moyens de mettre en place un accompagnement dans l’emploi.

 

Témoignage d'Anne-Claire et Sophie Association ASER : IAE

Le partenariat multiplie les chances dans l'accompagnement de notre public. Cette nouvelle dynamique favorise l'échange entre nos différentes structures ainsi que la complémentarité dans nos actions.

Rien de tel qu'un bon partenariat pour développer les actions et favoriser l'emploi sur un territoire.

La présence d'OREC18 est utile pour la mutualisation des informations en fonction des parcours de chacun.

OREC18 a une bonne connaissance des besoins de l'entreprise et facilite l'échange concernant ses recrutements en adéquation aux compétences des candidats. Le suivi des situations de travail dans l'entreprise nous apporte un regard nouveau et essentiel.

Nous accompagnons nos salariés vers l'autonomie, une fois cet objectif atteint, la complémentarité avec l'offre de service existant se fait par l'orientation vers OREC18 pour un accompagnement vers et dans l'entreprise.

 

Témoignage d'une chargée de mission du Pays de Vierzon.

La présence d'OREC18 créé une nouvelle dynamique partenariale utile, car son offre de services est une solution pour les acteurs du territoire.

Les demandeurs d'emploi du Pays de Vierzon ont besoin du suivi individuel spécifique qu'apporte OREC18.


Au niveau des entreprises, le suivi des situations de travail apporte un éclairage à l'encadrement qui a régulierement "la tête dans le guidon" et a besoin d'un regard extérieur.

L'offre d'OREC18 est complémentaire avec l'offre de services locale. 

OREC18 mène des entretiens avec le collectif de travail également, acteur souvent oublié.

 

Témoignage d'un Conseiller du RELAIS de Bourges

OREC18 bénéficie d'une reconnaissance auprès des entreprises et des différents partenaires. A ce titre, ces actions doivent être pérennisées.

Sa présence sur le bassin permet un accompagnement nécessaire dans l'accès et le maintien dans l'emploi. C'est un médiateur efficace entre l'entreprise et le nouveau salarié grâce à son savoir-faire.

 

 

 

]]>
Article de presse DIRECCTE http://orec18.fr/index.php?c=34&cc=312015-12-16frLa DIRECCTE Centre a interrogé OREC18 sur le sujet : recruter autrement pour favoriser le retour à l'emploi. Retrouvez les reportages de dirigeants d'entreprises, de nouveaux salariés et de consultants d'OREC18 en téléchargeant le PDF ci-dessous.

]]>